Aperçu du marché : Évolution des prévisions de consommation des combustibles fossiles et de production de pétrole brut

Date de diffusion : 2017-11-29

L’Office national de l’énergie fait des projections de l’offre et de la demande d’énergie dans une série de rapports intitulés Avenir énergétique. Les scénarios analysés dans le rapport Avenir énergétique du Canada en 2017 - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040 (« Avenir énergétique 2017  ») publié récemment diffèrent de celles établies en 2016 pour la consommation de combustibles fossiles et la production de pétrole brut.

Depuis la publication d'Avenir énergétique du Canada en 2016 - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040 (« Avenir énergétique 2016 »), en janvier 2016, le gouvernement canadien et les gouvernements des provinces ont adopté tout un train de politiques climatiques visant à réduire les émissions de GES. Les projections ci-dessous font état d’une baisse de la demande de combustibles fossiles par suite de l’adoption et de la mise en œuvre continues des politiques sur les changements climatiques au Canada. Le rapport Avenir énergétique du Canada en 2016 : Mise à jour, publié en octobre 2016, prévoyait que la demande de combustibles fossiles à l’horizon 2040 serait inférieure de 10,2 % à la projection d’Avenir énergétique 2016. Autrement dit, on s’attendait à un recul de 1 % de la demande de combustibles fossiles par rapport à la projection d’Avenir énergétique 2016.

Les projections du scénario de tarification du carbone élevéeNote de bas de page 1 et du scénario des avancées technologiquesNote de bas de page 2 d’Avenir énergétique 2017 révèlent que la demande de combustibles fossiles dans le contexte des politiques climatiques et des avancées technologiques pourrait être plus faible encore.

Évolution de la consommation des combustibles fossiles et de la production de pétrole en 2040 au fil des rapports Avenir énergétique

Source et description

Source : Avenir énergétique du Canada en 2017 - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040

Description : Dans la Mise à jour 2016, on projetait que la consommation de combustibles fossiles en 2040 serait inférieure de 10,2 % aux prévisions d’Avenir énergétique 2016. Les scénarios de référence, de tarification du carbone élevée et des avancées technologiques d’Avenir énergétique 2017 tablent sur une diminution de la consommation des combustibles fossiles de 17,5 %, 24,1 % et 28,1 %, respectivement, par rapport à celles d’Avenir énergétique 2016. La Mise à jour 2016 envisageait un recul de 6,5 % de la production de pétrole brut en 2040 en regard de celle avancée dans Avenir énergétique 2016. Dans le scénario de référence d’Avenir énergétique 2017, on projette que la production de pétrole brut en 2040 sera 3,9 % plus élevée que celle indiquée dans Avenir énergétique 2016. Enfin, dans les scénarios de tarification du carbone élevée et des avancées technologiques d’Avenir énergétique 2017, la production de pétrole brut en 2040 devrait être 5,7 % et 7,7 % inférieure, respectivement, à celles envisagées dans Avenir énergétique 2016.

Les variations des projections des divers rapports sont moins marquées pour la production de pétrole brut que pour la consommation de combustibles fossiles. On remarquera particulièrement que le scénario de référence d’Avenir énergétique 2017 fait état d’une augmentation de la production de pétrole brut en regard des rapports antérieurs. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, notamment une hausse considérable de la production de pétrole lourd en Saskatchewan et un accroissement de la productivité et une diminution des coûts à la grandeur de l’industrie. Ces éléments neutralisent en partie la baisse de production découlant des prix mondiaux du pétrole moins élevésNote de bas de page 3.

 

Date de modification :