Aperçu du marché : Rennes du père Noël – le mode de livraison pour les cadeaux le plus écoénergétique, et de loin

Date de diffusion : 2016-12-21

On estime que le père Noël survole environ 350 millions de kilomètresNote de bas de page 1 la veille de Noël pour livrer des cadeaux autour du globe. Bien que l’utilisation observée d’un attelage de rennesNote de bas de page 2 soit généralement attribuable à la tradition, il s’avère que la puissance des rennes est incroyablement plus écoénergétique que celle d’autres modes de transportNote de bas de page 3.

Efficacité énergétique des rennes du père Noël par rapport à d’autres modes de transport (échelle logarithmique)

Source et description

Source : Calculs de l’Office

Description : Le diagramme en barres ci-dessus illustre l’efficacité énergétique des rennes du père Noël. On utilise une échelle logarithmique en raison des écarts importants sur le plan de l’efficacité. En effet, les chiffres varient de 0,0001 litre d’équivalent carburant par 100 km (rennes) à 1 500 litres pour la même distance (avion de transport de passagers long-courrier). Plusieurs autres types de véhicules sont également examinés, dont une voiture hybride (2,3 litres par 100 km) et un véhicule utilitaire léger (14 litres par 100 km).

On suppose que tous les rennes du père Noël sont des femellesNote de bas de page 4 qui ont un poids moyen de 100 kg et dont le métabolisme est identique aux rennes/caribous normaux. Les besoins quotidiens en énergie pour chaque ruminant sont donc estimés [anglais seulement] à 47,2 mégajoules (MJ). En outre, comme on suppose que les rennes de l’attelage consomment dix fois leur portion régulière (472 MJ chacun) la veille de Noël en préparation pour le voyageNote de bas de page 5, et qu’ils épuisent leurs réserves de graisse pendant le péripleNote de bas de page 6, on estime qu’au total, 14 410 MJ sont nécessaires pour livrer les cadeaux. Si l’on convertit cette énergie en unités de carburant, l’attelage de rennes brûle l’équivalent de 416 litres de carburant le soir de Noël.

Les calculs précédents permettent de comparer la puissance des rennes à celle d’autres modes de transport. On estime que la veille de Noël, l’attelage de rennes consommerait 0,004 MJ d’énergie, ou environ 0,00012 litre d’équivalent carburant, par 100 km parcourus. En comparaison, un véhicule électrique rechargeable, la voiture qui est actuellement la plus économique, utiliserait l’équivalent 2,3 litres par 100 km, soit plus de 19 000 fois l’énergie dépensée par l’attelage du père Noël. Une voiture compacte régulière consommerait 7,5 litres par 100 km; un véhicule utilitaire léger, 14 litres par 100 km; un chasseur à réaction moderne, 590 litres pour la même distance.

Au nombre des avantages que représentent les rennes, mentionnons également le fait que ces derniers semblent obtenir les taux d’efficacité précités même à des vitesses remarquablesNote de bas de page 7. Un régime adapté pourrait même réduire davantage leurs émissions de gaz à effet de serre [anglais seulement] déjà minimesNote de bas de page 8.

 

Date de modification :