Fiche de renseignements - Avenir énergétique du Canada en 2017 - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040 - Consommation d’énergie

Demande totale de combustibles fossiles

  • La demande totale de combustibles fossiles regroupe le gaz naturel, le charbon et les produits pétroliers pour utilisation finale ou employés afin de produire de l’électricité.
  • Dans le scénario de référence, on note une augmentation de la consommation de combustibles fossiles au début de la période de projection, qui atteint un sommet en 2019 et ne bouge pratiquement plus par la suite pour enfin afficher une légère baisse par rapport à ce niveau en 2040, alors qu’elle est supérieure de 4,3 % à ce qu’elle était en 2016 et presque 9 % plus élevée qu’en 2005.
  • Dans le scénario de tarification du carbone élevée (« TCE »), la consommation de combustibles fossiles plafonne là aussi en 2019, mais régresse plus rapidement que ce n’est le cas dans le scénario de référence. C’est ainsi qu’en 2040, elle est inférieure de 4 % à ce qu’elle était en 2016, donc presque revenue aux niveaux de 2005.
  • Selon le scénario des avancées technologiques, ensemble, la tarification du carbone et l’incidence de certaines technologies émergentes font que la demande de combustibles fossiles régresse plus rapidement que dans celui de TCE. En 2040, la consommation totale prévue de ces combustibles est ainsi inférieure de 13 % comparativement au scénario de référence et de 5 % quand on compare avec le scénario de TCE.

Consommation de combustibles fossiles, tous les scénarios

Consommation de combustibles fossiles, tous les scénarios

Demande énergétique totale

  • Dans le scénario de référence, la part combinée des ressources renouvelables et du nucléaire dans le bouquet énergétique ne bouge pas beaucoup par rapport à ce qu’elle était précédemment, ces deux composantes représentant 36 % de la demande primaire totale en 2040. Ce pourcentage augmente dans les deux autres scénarios en raison de la demande croissante pour ces sources d’énergie et de la consommation moindre de combustibles fossiles. C’est ainsi qu’en 2040 toujours, les deux composantes précitées représentent 39 % du bouquet énergétique dans le scénario de TCE et 43 % selon celui des avancées technologiques.
  • Pour sa part, l’intensité énergétique, soit l’énergie totale consommée par dollar de produit intérieur brut, baisse dans chacun des cas entre 2016 et 2040, soit de 30 % selon le scénario de référence, de 35 % selon celui de TCE et de 37 % avec les avancées technologiques.

Demande d’énergie pour utilisation finale selon le secteur

  • La demande d'énergie d'utilisation finale comprend l'électricité, les combustibles fossiles et les énergies renouvelables utilisées dans les secteurs résidentiel, commercial, industriel et des transports. Cela exclut l'énergie utilisée pour produire de l'électricité.
  • Comparativement à l’augmentation moyenne annuelle de 1,2 % enregistrée entre 1990 et 2015, la progression de la demande d’énergie pour utilisation finale pendant la période de projection est considérablement plus lente, à 0,3% par année en moyenne, pour différentes raisons, dont une croissance économique et démographique qui ralentit, une plus grande efficacité énergétique, l’approche pancanadienne pour une tarification de la pollution et d’autres politiques, programmes et règlements.
  • Selon le scénario de TCE, il n’y a pas beaucoup d’écart entre la demande pour utilisation finale de 2040 et celle en 2016. Avec l’augmentation des prix du carbone à long terme, les consommateurs utilisent moins d’énergie et investissent davantage dans des technologies écoénergétiques.
  • Les technologies envisagées dans le scénario des avancées technologiques ont un impact sur la consommation d’énergie qui se manifeste de diverses façons et pousse à la baisse la demande pour utilisation finale. En 2040, pour le scénario des avancées technologiques, cette demande est donc inférieure de 2,6 % à celle prévue dans le scénario de TCE et de 9 % par rapport au scénario de référence.

Production totale de pétrole au Canada - Scénarios de référence, de prix élevés et de prix bas

Production totale de pétrole au Canada - Scénarios de référence, de prix élevés et de prix bas

 

Date de modification :