À propos de l’Office national de l’énergie

L’Office national de l’énergie est un organisme de réglementation national indépendant du secteur énergétique. Son rôle consiste à réglementer, de la construction jusqu’à la cessation de leur exploitation, des pipelines qui franchissent des frontières provinciales et internationales, des lignes internationales de transport d’électricité et des lignes interprovinciales désignées, tout comme les importations de gaz naturel et les exportations de ce même gaz, de ses liquides, de pétrole brut, de produits pétroliers raffinés et d’électricité, en plus des activités d’exploration et de production pétrolières ou gazières dans certaines régions. Il lui incombe par ailleurs de diffuser de l’information à jour, exacte et objective sur l’énergie, de même que de fournir des conseils sur des questions énergétiques.

Le résultat stratégique correspondant est que la réglementation des pipelines et des lignes de transport d’électricité, de la mise en valeur des ressources énergétiques et du commerce de l’énergie contribue à assurer la sécurité des Canadiens, la protection de l’environnement et l’efficience de l’infrastructure comme des marchés énergétiques, le tout dans le respect des droits et des intérêts des parties touchées par les décisions ou les recommandations de l’Office.

Les principales responsabilités de l’Office consistent à réglementer ce qui suit :

  • la construction, le fonctionnement et la cessation d’exploitation des pipelines qui franchissent des frontières internationales ou des limites provinciales/territoriales;
  • les droits et tarifs pipeliniers associés;
  • la construction et l’exploitation des lignes internationales de transport d’électricité comme de lignes interprovinciales désignées;
  • les importations de gaz naturel et les exportations de ce même gaz, de ses liquides, de pétrole brut, de produits pétroliers raffinés et d’électricité;
  • les activités d’exploration et de production pétrolières ou gazières, dans des zones extracôtières ou régions septentrionales précises.

À propos du présent rapport

L’Office surveille les marchés de l’énergie, évaluant les besoins du Canada en la matière et les tendances qui se dessinent afin de pouvoir mieux s’acquitter de ses responsabilités réglementaires. Le présent rapport, Avenir énergétique du Canada en 2017 – Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040, s’inscrit dans la lignée des documents produits antérieurement sur l’avenir énergétique et présente des projections tendancielles à long terme.

Le rapport Avenir énergétique 2017 a été préparé par le personnel technique de l’Office national de l’énergie sous la supervision d’Abha Bhargava (abha.bhargava@neb-one.gc.ca), directrice de l’intégration énergétique, ainsi que de Bryce van Sluys (bryce.vansluys@neb-one.gc.ca) et d’Andrea Oslanski (andrea.oslanski@neb-one.gc.ca), gestionnaires du projet. Si vous avez des questions précises au sujet de l’information présentée dans le rapport, vous pouvez les acheminer à l’une ou l’autre des adresses suivantes. Questions d’ordre général (avenirenergetique@neb-one.gc.ca). Principaux déterminants et macroéconomie : Bryce van Sluys (bryce.vansluys@neb-one.gc.ca), Chris Doleman (chris.doleman@neb-one.gc.ca). Demande d’énergie : Chris Doleman (chris.doleman@neb-one.gc.ca), Matthew Hansen (matthew.hansen@neb-one.gc.ca), Ken Newel (ken.newel@neb-one.gc.ca), Lukas Hansen (Lukas.hansen@neb-one.gc.ca). Pétrole brut : Peter Budgell (peter.budgell@neb-one.gc.ca). Bilan de raffinage : Jesus Rios (jesus.rios@neb-one.gc.ca). Gaz naturel : Melanie Stogran (melanie.stogran@neb-one.gc.ca). Liquides de gaz naturel : Jesus Rios (jesus.rios@neb-one.gc.ca). Électricité : Michael Nadew (michael.nadew@neb-one.gc.ca), Mantaj Hundal (mantaj.hundal@neb-one.gc.ca), Ryan Safton (ryan.safton@neb-one.gc.ca). Charbon : Lukas Hansen (Lukas.hansen@neb-one.gc.ca).

Quiconque souhaite utiliser le présent rapport dans une instance réglementaire devant l’Office peut le soumettre à cette fin, comme c’est le cas pour tout autre document public. En agissant ainsi, la partie fait sienne l’information déposée et pourrait devoir répondre à des questions sur celle-ci.

 

Date de modification :