ARCHIVÉ - Conformité en matière de sécurité et de protection de l’environnement - 2014-03-05 - NOVA Gas Transmission Ltd. - Ordonnance SG-N081-001-2014

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L’Office national de l’énergie (l’Office) a rendu public récemment son rapport sur l’audit qu’il a fait du programme de gestion de l’intégrité de TransCanada Pipelines Ltd. (TransCanada). Cet audit a relevé des éléments qui soulèvent des préoccupations touchant la sécurité des gazoducs, en particulier dans le réseau de NGTL, qui n’ont pas été ou ne peuvent pas être inspectés en utilisant des outils d’inspection interne. Depuis la conclusion du volet de l’audit qui consiste à recueillir les informations, en août 2013, trois ruptures et quatre fuites sont survenues sur le réseau de NGTL appartenant à TransCanada. Les canalisations en cause ont été remises en service et fonctionnent actuellement sous le coup d’une restriction de pression de 20 %.

En réaction à cette récente série de rejets des gazoducs, l’Office a ordonné à TransCanada de réduire la pression maximale de service des conduites non raclables, au nombre de 25, que TransCanada a identifiées précédemment comme étant les plus à risque. Grâce à ces réductions de pression, les conditions nécessaires pour permettre l’exploitation continue de ce réseau de gazoducs en toute sécurité sont maintenues.

Date de modification :