ARCHIVÉ - Annulation de la restriction de pression sur deux tronçons du pipeline Trans Mountain

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L’Office national de l’énergie a examiné les demandes des 29 novembre et 5 décembre 2013 de Kinder Morgan Canada (KMC) dans lesquelles elle sollicitait l’annulation de la restriction de pression imposée sur deux tronçons du pipeline Trans Mountain en Colombie-Britannique, soit ceux allant de Darfield à Kamloops et de Kamloops à Sumas.

Après examen des demandes de KMC, y compris des évaluations techniques, l’Office juge que celle-ci s’est conformée à ses exigences pour les deux tronçons pipeliniers précités. Par conséquent, il approuve la demande visant l’annulation de la restriction de pression imposée aux termes de l’ordonnance de sécurité SO-T260-005-2013 et KMC peut donc remettre les deux tronçons en exploitation sans réserve.

Les installations que nous réglementons sont sûres et l’environnement dans lequel elles sont exploitées est bien protégé, mais notre tâche de surveillance du secteur énergétique au Canada n’est jamais terminée et nous visons une amélioration continue, ce que la décision ici démontre bien.

Date de modification :