ARCHIVÉ - Quatre licences d’exportation de GNL autorisées par l’Office

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Pour diffusion immédiate
Le 16 décembre 2013

Quatre licences d’exportation de GNL autorisées par l’Office

CALGARY – L’Office national de l’énergie a approuvé les demandes de licence d’exportation de gaz naturel de 25 ans, visant l’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL), déposées par les sociétés suivantes :

  • Prince Rupert LNG Exports Ltd. (pour une quantité maximale de 824,58 Gm³ pendant la durée de la licence);
  • Pacific NorthWest LNG Ltd. (pour une quantité maximale de 798,96 Gm³ pendant la durée de la licence);]
  • WCC LNG Ltd. (pour une quantité maximale de 1 103 Gm³ pendant la durée de la licence);]
  • Woodfibre LNG Export Pte. Ltd. (pour une quantité maximale de 85,52 Gm³ pendant la durée de la licence).

La délivrance de ces licences d’exportation de GNL est assujettie à l’agrément du gouverneur en conseil.

L’évolution récente des techniques de production de gaz a été à l’origine d’une forte hausse des ressources gazières canadiennes disponibles ainsi que de l’offre à l’échelle nord-américaine, et l’une des conséquences importantes de cette situation est le recul de la demande de gaz canadien sur les marchés habituellement desservis aux États-Unis et dans l’Est du Canada. C’est dans ces circonstances que le secteur gazier au pays cherche à accéder aux marchés outre-mer en y exportant du GNL.

Au moment d’évaluer les demandes de licence d’exportation de GNL, l’Office examine la question à savoir si la quantité à exporter est excédentaire aux besoins des Canadiens, en tenant compte des tendances en matière de découvertes de gaz au pays. Chaque demande est évaluée au cas pas cas. L’Office a établi que le volume d’exportation de gaz naturel avancé dans chacune des demandes constitue un excédent à la lumière des besoins des Canadiens. Il ne doute pas que les ressources gazières au Canada, comme dans le reste de l’Amérique du Nord, sont importantes et en mesure de répondre à la fois à la demande canadienne raisonnablement prévisible, aux exportations de GNL envisagées dans ces demandes, et à une hausse future de la demande dans son ensemble. Le marché du gaz naturel canadien continuera de répondre comme il se doit à l’évolution de l’offre et de la demande.

L’Office surveille constamment les marchés gaziers canadien et nord-américain. Il possède les compétences techniques pour analyser les éléments fondamentaux de l’offre et de la demande de gaz naturel ainsi que pour évaluer les ressources géologiques. Ses évaluations du marché du gaz, y compris ses rapports à court et à long terme, sont disponibles dans son site Web. Il s’en trouve une liste complète dans la section Rapport sur l’énergie - Gaz naturel.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada en mettant la sécurité des Canadiens et la protection de l’environnement au cœur de ses priorités. Sa raison d’être consiste à réglementer, dans l’intérêt public canadien, les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie. Pour un complément d’information sur l'Office et son mandat, consultez le site www.one-neb.gc.ca.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements :

Whitney Punchak
Agente de communications

Office national de l'énergie
Courriel : whitney.punchak@neb-one.gc.ca
Téléphone : 403-299-3122
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803
TTY (téléimprimeur) : 1-800-632-1663

Documents pertinents :

Date de modification :